« Je crois à la force des rencontres. Alors je les facilite. »

Yann Mauchamp met en relation des personnes venant de mondes qui se parlent peu, comme la tech et l’économie positive, et leur fait prendre conscience des immenses avantages qu’ils auraient à travailler ensemble, pour eux-mêmes et pour le monde qui les entoure. Ce n’est pas un hasard si sa structure se nomme Mutual Benefits.

Un truc incroyable : « l’Internet »

Yann ne met personne dans une case, peut-être parce qu’il n’a jamais voulu s’y plier lui-même. Au milieu des années 1990, l‘ex-bidouilleur de son et d’images, est curiex des innovations de l’image numérique, fasciné depuis toujours par celles et ceux qui inventent un futur désirable. Un grand groupe industriel l’envoie aux Etats-Unis pour découvrir les nouvelles technologies. « Là-bas, j’ai découvert un truc incroyable, qui permettait de se rencontrer en ligne et dialoguer avec les passionné-es les plus pointus de chaque sujet (dans son cas à ce moment-là, les fractales de Mandelbrot, que je mettais à disposition via un BBS FirstClass), où qu’ils soient dans le monde. Ca s’appelait l’Internet. »

A son retour, il présente les résultats de son étude à son commanditaire, qui lui présente plusieurs ingénieurs télécoms,  après quelques mois, à bidouiller du HTML dans un « garage » (sous-sol avenue Malakoff), ils montent ensemble Club-Internet,  « le club le plus ouvert de la planète », 1er fournisseur d’accès Internet offrant l’accès illimité à ses abonnés, moyennant 77 francs/mois.

Yann co-dirige quelques années « le Studio Grolier », web agency reconnue par sa capacité  d’innovation. « Ca a plutôt bien marché, j’ai beaucoup appris, nous nous sommes bien amusés», sourit Yann. Il embraye sur une autre aventure entrepreneuriale, après avec implanté l’activité de web agency en Chine et à Taïwan. Il prend alors la direction générale d’une startup di’nformations financières, NewsAlert, qu’il déploie en Europe, puis en Asie, depuis Paris, puis Singapour. L’éclatement de la bulle spéculative et les attentats du 11 Septembre 2001, sonnent la fin de l’insouciance et de l’enthousiasme : Yann doit licencier une cinquantaine de personnes qu’il avait recrutées quelques mois plus tôt, et lui-même...

La suite de cette biographie est disponible, sur demande.